Au placard

NON DISPONIBLE

Avec Stéphanie Lhorset et Fabrice Pardoux
Direction artistique : Didier Berjonneau.

Dans l’espace exigu d’un placard, un couple d’artiste de cirque tourne depuis des années le même spectacle avec les mêmes numéros. Ce soir tout se détraque…

 

Standard ou le tri-cycle

NON DISPONIBLE

Pièce en mouvements rotatifs de Marc Colmar et Didier Berjonneau
Direction artistique : Didier Berjonneau

 

 

« Derrière vivre de peu, il y a vivre de rien. Ce sont deux chambres ; la première est obscure, la seconde est noire » Victor Hugo

avec
Valérie Brancq, Antoine de la Morinerie et Laurent Simoni
Conseiller chorégraphique : Perrine Trouslard
Musique originale : Caroline Boë
Lumière : Laurent Labarrère
Costume : Pilar Ballester

Création le 31 mars 2006 au Centre Gérard Philipe de Champigny-sur-Marne
Avec l’aide à la production de la Ville de Champigny-sur-Marne

L’homme ordinaire ne se remarque pas. Il est commun à tous les autres. Lisse sans trace ni bavure. Suffisamment imparfait pour ne pas être remarqué et pas suffisamment fini pour qu’on le remarque. Il se fond dans la foule. On l’oublie vite, on l’ignore même.

Etre trop beau ou trop laid ne laisse pas indifférent. Cela vous colle à la peau. L’homme différent n’est jamais seul, toujours sous le regard de l’autre ; au milieu de la foule, on ne voit que lui. C’est un événement en soi.  

L’homme standard qui est ni un homme ordinaire, ni un homme différent,  détermine la hauteur des marches, la largeur des portes, le sens d’ouverture des armoires. Il en est pareil pour le goût et les couleurs, la mode vestimentaire ou les canons de la beauté. Les textes de loi sont eux aussi, forgés à son image ; la télévision, et les images qu’elle déverse, nous donne à penser et à voir ce que sont les critères de reconnaissance.

Tout est fait pour l’homme standard.

Ce fut le point de départ  de ce spectacle peu ordinaire!

 

Des vies exceptionnelles

NON DISPONIBLE

Pièce pour 5 acteurs valides et handicapés, 1 clic-clac et 1 abat-jour.
Mise en scène : Didier Berjonneau
Conseil chorégraphique : Perrine Trouslard
Ecriture du texte : Marc Colmar sur une idée originale de Didier Berjonneau
Scénographie Michel Ozeray
Création musicale : Caroline Boë EnvolCliclac
Création costume : Anne Buguet
Avec : Valérie Brancq, Marc Colmar, Yael, Antoine de La Morinerie, Fabrice Pardoux,  Roselyne Brunet-Lecler

 

Hier, c’était un rêve, un conte de Noël.
Aujourd’hui, la fête est finie. Nous sommes le 26 décembre, jour de réclamations. Les cadeaux qui ne marchent pas « bien » retournent au Service Après Vente du supermarché. Nous entrons dans l’univers délirant d’un magasin, de son personnel, des petits chefs, des clients…

C’est l’histoire d’une poupée ou plutôt d’une enfant qui attendait tant de la France. Depuis  son pays d’origine où elle a été fabriquée, où elle est née, jusqu’à son arrivée dans une famille d’adoption : un parcours et un regard d’enfant différent dans ce monde « impitoyable » …

Les drÔles et drÔlesses de la compagnie

Didier Berjonneau, co-directeur
Comédien et metteur en scène de la DrÔle cie
Assistant à la mise en scène de Luc Bondy : Le conte d’hiver (1987/88),
Youssef Chahine : Caligula (1994), Luca Ronconi : L ’uomo difficile (1990),
En 1999, il crée avec Perrine Trouslard la DrÔle compagnie.

Enseigne au conservatoire du Kremlin-bicêtre, anime des ateliers d’expression artistique à Deuil-la-barre, Goussainville, Champigny, encadre des chantiers d’insertion par le théâtre, s’ouvre à la médiation par le théâtre en milieu scolaire.

Continue à ouvrir son travail et à le confronter à d’autres, par différents stages professionnels : Alphéa Pouget, Michel Vinaver, Gilone Brun, Christine Bastin, Jean Cesbron, Elizabeth Disdier,…

Comédien-danseur, il travaille en danse théâtre avec Roberte Léger, Dorine Arbib, Philippe Riou, Denis Psaltopoulos, Anna Sagna,…

Se consacre entièrement depuis 2004 aux projets de la DrÔle compagnie.

Lire la suite

La DrÔle

Nous avons produit « Avis de différence », rencontre autour du handicap et de la différence, à Champigny sur Marne en 2004, et « Avis 2 différence » en 2006.

Ces événements accompagnaient les spectacles « des vies exceptionnelles » et « Standard » créations soutenues par le Conseil général du Val de Marne et le Théâtre Gérard Philipe de Champigny sur Marne.

Des spectacles sur le thème de la différence, « Au placard », « le petit bout de roi », « la main dans le chapeau »,  « 100% » sont nés dans des lieux aussi divers que des écoles, des universités, des colloques ou des théâtres.

Des parcours-spectacles de mise en situation permettent de sensibiliser le tout public, en le faisant  vivre pour un court instant une ou des situations « handicapantes.

« Noir sur Blanc »,  « Voyons voir » , « A vous de voir » mettent le public dans la situation d’une personne aveugle.

Le  parcours-spectacle « 100% »  entraine le public dans une déambulation jalonnée d’épreuves pour obtenir une carte de Validité.

  En amont des créations,  un travail de sensibilisation est mené en direction de différents publics (scolaires,  centres de loisirs,  services municipaux, relais locaux,  entreprises,…). avec de nombreuses villes, Fontenay sous bois, Ivry sur seine, Champigny sur Marne, Vincennes, Boissy Saint Léger, Vitry,… le Havre, Saint Herblain, Toulouse, … avec des entreprises Orange, Capgémini, Air liquide, AFNOR, l’Oréal,…

Nous avons crée  des classes de jumelage.  En favorisant un partenariat entre l’Education Nationale et le milieu spécialisé cette action permet de faire vivre une réelle mixité entre les publics. Durant un an des enfants d’une classe ordinaire et des enfants en établissement spécialisé se retrouvent toutes les semaines dans le cadre d’un atelier (théâtre ou danse), animé par un artiste de la compagnie.

Nous  intervenons sur le département du Val de Marne notamment lors des Journées de la solidarité, mais aussi en région Normandie avec laquelle nous avons un lien privilégié.

La drÔle cie est co-organisatrice de la manifestation « l’Enfant Créateur » depuis 1999 avec la compagnie Point virgule et la ville de Champigny sur Marne. Ce festival met en relation un chorégraphe et son questionnement artistique avec une classe et son instituteur(trice). Chaque année dix classes peuvent bénéficier de ce projet.

Depuis 10 ans nous dirigeons LaTeLiEr, toujours à Champigny sur Marne, en direction d’enfants en situation de handicap. Au début cet atelier regroupait des enfants « valides » et « handicapés ». Puis les enfants ont grandi et le décalage avec les enfants ordinaires n’a plus permis cette mixité. Cet atelier est maintenant assuré par deux professeurs de danse du conservatoire de Champigny s/Marne.

NOTRE DEMARCHE

Nous proposons de collaborer avec les villes pour mettre en place des temps forts, moments festifs et conviviaux, autour de la thématique du handicap. En amont, et autour de ces temps fort, nous proposons aux villes de :

Constituer un groupe de travail réunissant des personnes concernées par le handicap, des partenaires associatifs et institutionnels ; ce groupe de travail sera force de propositions et devra permettre à chaque ville de s’approprier la démarche,

 Associer les différents services municipaux concernés,

 Associer des adultes déficients mentaux à l’organisation et à l’animation de l’événement,

 Aller à la rencontre de tous les publics grâce à des interventions artistiques dans différents lieux de la ville et au moment du temps fort,

 Mettre en place des actions de sensibilisations en direction des écoles,

 Aménager des temps de rencontre réguliers (jumelages) entre classe ordinaire et établissement spécialisé en mettant en place des activités communes,

 Inciter des personnes en situation de handicap à venir témoigner dans les écoles.

LaTeLiEr

Cet atelier s’adresse à des enfants en situation de handicap. Ce qui les rassemble : l’absence de langage ou un langage peu élaboré. Nous mettons en place une pédagogie adaptée avec un outillage spécifique correspondant aux pathologies concernées (Langue des Signes, Pictogrammes). Afin de donner une attention particulière à chaque enfant nous constituons un groupe réduit. Il est encadré par deux intervenants.

Une autre salle est mise à la disposition des parents pour qu’ils puissent se rencontrer et échanger durant l’atelier. Un goûter est ensuite partagé entre tous.

Séances bimensuelles les samedis de 15 h à 17 h 30 au gymnase jean GUIMIER  de Champigny sur Marne

Programme d’intervention

très prochainement nouveau dossier en direction scolaire, personnel des collectivités territoriales, du grand public.

ACTIONS EN DIRECTION DES SCOLAIRES

  • Atelier (primaire) : 1 séance
  • Programme simple : 5 séances
  • Programme renforcé : 10 séances
  • Classe de Jumelage : 1 séance hebdomadaire
  • Atelier (collèges) : 1 séance

 

http://www.dailymotion.com/video/x4av2v

En liaison avec les référents handicaps Education Nationale de chaque ville, une animation pédagogique en direction des enseignants précèdera notre venue dans les classes.  Une valise thématique constituée en partenariat avec les médiathèques de chaque ville (livres, vidéos, jeux) sera mise à la disposition des enseignants pour les accompagner à préparer notre intervention.

1. Atelier (primaire): Une séance unique propose de sensibiliser au handicap à travers différentes approches : spectacle court ; ateliers de mise en situation (apprendre à communiquer sans la parole, LSF, approche de l’écriture braille, initialisation au maniement d’un fauteuil roulant, travail dans l’espace avec différents types d’entraves corporelles,…) ;  et pour conclure un temps de parole pour échanger sur ce qu’il a été vécu, en présence de personnes handicapées.

2. Programme simple : Une première séance en classe a pour but d’informer sur le monde du handicap. Elle est animée par une personne handicapée et une personne valide (concernée par le handicap) qui viennent témoigner.

Une deuxième séance  pratique a pour objectif de comprendre le handicap en l’expérimentant. Celle-ci consiste à mettre les élèves en situation de handicap ; travail particulier autour des sens ou de l’absence de sens.

Une troisième  séance d’écriture et de recueil de paroles d’enfants en collectif ou en individuel sur le thème permettra à chacun de s’exprimer sur la thématique. Les écrits pourront être recueillis afin d’en garder une trace.

A la suite de cette première  phase d’intervention, les classes sont invitées à découvrir le parcours sensoriel « VOyOns Voir » et un spectacle de la compagnie.

 3. Programme renforcé : Il permet d’investir le thème dans la durée avec comme échéance la présentation des travaux d’élèves en fin d’année. Cela implique d’organiser un temps fort sur la ville. Celui-ci permet de fédérer autour de ces représentations les familles, amis et camarades de classes qui seront également touchés par la question du handicap.

4. Classe de Jumelage : Elle  permet de mettre en lien une classe d’école ordinaire avec un groupe d’enfants d’un établissement spécialisé IME.  Ils vont durant une année scolaire partager une activité artistique (danse, théâtre,…)  et présenter leurs travaux devant les familles au court d’un temps fort. 7 classes de ce type existent depuis l’année scolaire 2010/2011

5. Atelier (secondaire) : En raison du contexte particulier du collège un programme spécifique est mis en place en relation avec notre contact (professeur, responsable du CDI, principal adjoint,… ou à la demande de la chargée de mission). Les interventions proposées peuvent varier en fonction de la demande.

L’enfant créateur

Au cours d’une année scolaire, les enfants et leurs enseignants participent à un projet de création artistique. Guidées par les artistes partenaires de la ville de Champigny-sur-Marne et soutenus par le service culturel local, les différentes classes composent des productions chorégraphiques suggérées par les intentions artistiques des spectacles professionnels accueillis dans le cadre de la saison culturelle campinoise.

DrÔle de contes

Le petit bout de Roi

Conte musical qui  interroge la différence à travers l’histoire d’un jeune roi né sans jambe, mais pas sans esprit!

de et par Marc Colmar  accompagné par Antoine de la Morinerie à l’alto
D
irection artistique : Didier Berjonneau

« Cette histoire-là se passe dans un pays où l’on parle une langue que l’on ne comprend plus. C’est l’histoire d’un royaume avec un bon roi et une bonne reine. Le peuple est content. Il n’y a pas de guerre. Le seul grand souci de ce royaume c’est que le roi et la reine vieillissent et qu’ils n’ont toujours pas d’enfant, pas d’héritier pour le trône quoi !   Et quand de roi ne sera plus là, qui sera le roi après le roi ?… »

Chance ou pas chance

Un conte qui relativise les soucis de la vie

avec Marc Colmar 

Direction artistique : Didier Berjonneau

« Jidong est un petit paysan chinois chanceux: il a une petite propriété qu’il peut cultiver, et ainsi subvenir non seulement à ses besoin vitaux mais aussi à ceux de son fils unique qu’il aime et qu’il chérit par-dessus tout. Et Jidong a d’autant plus de chance, qu’il dispose également d’une jument jeune et puissante pour l’aider dans son travail. Mais un jour, hélas, la chance paraît l’abandonner, lorsque sa jument disparaît…. »